Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO)

Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO)

Banque d'investissement & financement

Ile-de-France

Note globale : ★★★★ Avis certifiés

5 avis | 208 Abonnés

N°3 en Banque d'investissement & financement sur 92 entreprises

La Banque Centrale est investie des missions fondamentales suivantes :

-définir et mettre en oeuvre la politique monétaire au sein de l’UMOA,
-veiller à la stabilité du système bancaire et financier de l’UMOA,
-promouvoir le bon fonctionnement et assurer la supervision et la sécurité des systèmes de paiement dans l’UMOA,
-mettre en oeuvre la politique de change de l’UMOA dans les conditions arrêtées par le Conseil des Ministres,
-gérer les réserves officielles de change des Etats membres de l’UMOA.

La Banque Centrale peut conduire, dans le respect de l’équilibre monétaire, des missions ou projets spécifiques qui concourent à l’amélioration de l’environnement de la politique monétaire, à la diversification ainsi qu’au renforcement du système financier de l’UMOA et des capacités techniques et professionnelles dans le secteur bancaire et financier.

Les textes qui régissent la BCEAO sont :

-Le Traité de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) entré en vigueur le 1er avril 2010
-Les Statuts de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.
La création d’un Institut d’émission commun fait l’objet du Titre V du Traité de l’UMOA (articles 15 à 21). Les Statuts de la BCEAO sont annexés au Traité. Ils comprennent 70 articles portant, notamment, sur la constitution, le capital, le statut juridique, les opérations et l’administration de la BCEAO, ainsi que sur les dispositions diverses concernant la comptabilité, les exemptions fiscales, le contrôle et l’approbation des comptes, la détermination et la répartition des bénéfices.

-L’Accord de coopération entre la République Française et les Républiques membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine conclu le 4 décembre 1973.
un avenant à cet accord de coopération a été signé entre les pays membres de l’UMOA et la République Française le 29 mai 1984.

-La Convention de compte d’opérations conclue le 4 décembre 1973 entre la République Française et l’Union Monétaire Ouest Africaine.