Richard-Maxime Beaudoux , Analyste financier actions

“ Il faut aimer la Bourse, avoir de bonnes connaissances en finance de marché ”

Avis déposé le 02/07/2013

Note globale : ★★★★

Intérêt du métier ★★★★★

Diversité des missions ★★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★★

Responsabilités ★★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★★

Est-ce que vous pouvez nous présenter votre carrière en quelques mots ?


J’ai commencé par différents stages dans la finance de marché, dans le cadre de mon cursus. Par exemple, j’ai passé 1 an en analyse financière sell-side, 3 mois en corporate finance et 6 mois en analyse financière buy-side. Et depuis fin 2006, je suis analyste financier sell-side sur le secteur des logiciels, jeux vidéo et SSII chez Natixis Equity Markets. Durant toutes ces expériences je me suis spécialisé sur les small & midcaps (valeurs petites et moyennes cotées en Bourse).


Quelle a été votre formation ?


J’ai fait une prépa HEC, une école de commerce avec une spécialisation finance en France (Audencia Nantes) et aux Etats-Unis (Université de Cincinnati).


Est-ce que vous pouvez nous présenter votre métier ?


Mon métier consiste à conseiller les investisseurs institutionnels sur les actions à acheter ou à vendre dans le secteur de la technogie. Pour cela, je rencontre les managements des sociétés, les concurrents, je fais mon propre scénario sectoriel car je connais très bien les secteurs depuis de nombreuses années. A partir de ces informations, je fais des prévisions à 10 ans sur les fondamentaux de la société (bilan, compte de résultat, cash-flows…) et par des modèles mathématiques et financiers je calcule une valorisation de la société. Mes recommandations (Acheter – Neutre – Alléger) sont donc fonction de la différence entre la valorisation que je calcule et celle que le marché donne actuellement à la société. Généralement nos règles sont les suivantes : si l’écart est >+15% nous conseillons d’acheter, s’il est >-15% nous conseillons de vendre et entre les 2 nous avons une recommandation Neutre.


Quels sont les principaux attraits du métier ?


Il s’agit d’un métier très riche intellectuellement et passionnant car nous sommes jugés sur la performance de nos recommandations boursières. Il est très complet car il faut : faire des modèles (donc aimer les mathématiques, la finance et la comptabilité), avoir des capacités rédactionnelles (car nous écrivons des papiers courts d’une page comme des études de 40/60 pages), savoir parler en public (nous passons au micro en salle des marchés devant les vendeurs et traders tous les matins pour donner notre sentiment avant l ouverture de la Bourse), être commercial car cette dimension est de plus en plus importante (appels quotidiens à nos clients, présentation lorsque nous allons leurs faire des présentations…).


Est-ce que vous voyez des points négatifs ?


Les horaires (en moyenne de 7h à 19h), l’importante charge de travail, savoir gérer son stress.

Quelles sont les qualités requises selon vous pour réussir dans ce métier ?


Il faut aimer la Bourse, avoir de bonnes connaissances en finance de marché et d’entreprise, des notions en comptabilité, être réactif, curieux, avoir des capacités rédactionnelles, et parler anglais.


Est-ce que vous avez un conseil à donner aux candidats intéressés par ce type de carrière ?


Faire des stages dans le domaine car c’est un milieu petit et assez fermé. A diplôme équivalent, le candidat avec déjà une ou des expériences dans le domaine sera privilégié.