Valority

Valority

Banque privée / Gestion de patrimoine

Rhônes-Alpes

Note globale : ★★★★ Avis certifiés

8 avis | 339 Abonnés

N°11 en Banque privée / Gestion de patrimoine sur 62 entreprises

Anonyme, Valority, Conseiller en gestion de Patrimoine

“ Les dirigeants sont très présents et répondent à toutes nos questions ”

Avis déposé le 27/03/2015

Note globale : ★★★★★

Salaire / Avantages ★★★★

Evolution de carrières ★★★★★

Management ★★★★★

Culture ★★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★★

Bilan :J'étais conseiller en gestion de patrimoine en charge des départements 31, 09, et 82. Bilan positif dans l'ensemble même si comme dans toute société tout n'était pas rose et que le rythme de travail ne me correspondait pas.

Compétences développées :J'ai pu au travers de la formation commerciale fournie par la société développer des méthodes commerciales et une approche terrain notamment BtoC de qualité.
Tout au long de mon activité nous avons sans cesse été formés sur la défiscalisation et les lois en vigueur.
La formation prend une place importante dans cette société ce qui est très important puisque nous devons être très performants - performants pour la qualité du conseil et par rapport aux concurrents.

Points forts et faibles :Points forts: La formation et les relations humaines avec la hiérarchie.
En effet, les dirigeants sont très présents et répondent à toutes nos questions. Les cadres et managers sont toujours en appui quand nous en avons besoin.
Point négatifs: Le niveau de rémunération est assez faible. En effet, pour pouvoir durer dans ce métier il faut avoir au moins 6 mois de trésorerie pour s'en sortir et avancer sereinement.
Il est difficile de conserver une vie sociale et une vie de famille. Nous travaillons en décalé - rendez vous le soir chez les clients en plus de la journée de travail classique. Beaucoup de sacrifices.

Ce que vous avez plus ou moins apprécié :Le plus apprécié: ambiance, la culture de la société, le management, la formation.
Le moins apprécié: le rythme de travail.

Conseil à donner à l'entreprise :Non