François Ledda , Auditeur Assistant, KPMG Luxembourg

“ Le métier d'auditeur consiste à donner une assurance quant à la validité des comptes pour les investisseurs présents et futurs de la société auditée. ”

Avis déposé le 11/04/2013

Note globale : ★★★★★

Intérêt du métier ★★★★

Diversité des missions ★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★★

Responsabilités ★★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★

Ma carrière :Mon travail en audit représente ma première expérience professionnelle après ma formation en école de commerce. Durant celle-ci, j'avais eu l'occasion de faire déjà un premier stage en audit ainsi qu'un stage en conseil en management.

Ma formation :J'ai suivi un double diplôme en finance à l'ESCEM Tours-Poitiers ainsi qu'à la London Metropolitan University.

Mon métier :Le métier d'auditeur consiste à donner une assurance quant à la validité des comptes pour les investisseurs présents et futurs de la société auditée. Pour ma part, je travaille principalement dans l'audit de fonds d'investissements.

Attraits du métier : Le métier d'auditeur est un très bon tremplin pour prendre des responsabilités très vite (après seulement 2 ans), les tâches demandées variant d'année en année.

Ensuite, le métier d'audit requiert de comprendre et de s'adapter à chaque société auditée.

Cela requiert aussi de rester au courant de l'environnement de la société, ses différentes composantes, etc.

Dans mon cas par exemple, cela demande à bien comprendre entres autres les différents produits financiers (actions, obligations, parts d'autres fonds d'investissement, produits dérivés, etc.), ou des indices de marchés utilisés.

Points négatifs :Le métier d'auditeur est très demandant, le rythme pouvant varier grandement suivant la mission, les différentes deadlines, etc. De plus, le métier peut parfois être assez frustrant, certaines tâches nécessaires n'étant pas toujours des plus intéressantes.

Qualités requises pour réussir dans ce métier :L'audit de fonds d'investissement demande principalement des compétences en finance. Il faut aussi avoir envie de progresser, d'apprendre. Il ne faut pas avoir peur de se remettre en question régulièrement, tout en étant capable d'être d'avoir confiance dans le travail produit. Même si cet aspect du métier n'est pas le plus développé en temps que débutant, un sens de la relation client est un plus.

Conseil à donner aux candidats intéressés par ce type de carrière :Ne pas hésiter. Le secteur de l'audit recrute beaucoup et la formation donnée sur place est de qualité. Par contre je conseille fortement de se renseigner sur les différents types d'audit (de sociétés commerciales, de banques, de fonds d'investissement, …), ces derniers étant très différents dans le travail effectué au quotidien, ou sur les compétences demandées.